Air

L’air est le mélange de gaz qui constitue notre atmosphère. Les gaz qui composent notre atmosphère viennent du centre de la Terre! Ces gaz ont été expulsés par les volcans au début de l’existence de notre planète. Dans les 100 premiers kilomètres, l’atmosphère est essentiellement composée d’azote (78 %) et d’oxygène (21 %) et d’argon (0,93 %).
L’air désigne de l’ensemble des gaz principaux qui composent l’atmosphère : 78% d’azote, 21% d’oxygène, 1% d’argon et de traces de dioxyde de carbone et de méthane. La directive européenne n°96/62/CE du Conseil du 27 Septembre 1996 donne les définitions de termes souvent utilisés dans le domaine de la qualité de l’air :
– Air ambiant : air extérieur de la troposphère, à l’exclusion des lieux de travail.
– Polluant : substance introduite directement ou indirectement par l’homme dans l’air ambiant et susceptible d’avoir des effets nocifs sur la santé humaine et/ou l’environnement dans son ensemble.
– Niveau : concentration d’un polluant dans l’air ambiant ou son dépôt sur les surfaces en un temps donné.
– Évaluation : méthode utilisée pour mesurer, calculer, prévoir ou estimer le niveau d’un polluant dans l’air ambiant.
La loi sur l’air du 30 décembre 1996 donne la définition des différentes valeurs réglementaires :
– Objectif de qualité : niveau de concentration de substances polluantes dans l’atmosphère, fixé sur la base des connaissances scientifiques, dans le but d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs de ces substances pour la santé humaine ou pour l’environnement, à atteindre dans une période donnée.
– Valeur limite : niveau maximal de concentration de substances polluantes dans l’atmosphère fixé sur la base des connaissances scientifiques, dans le but d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs de ces substances pour la santé humaine ou l’environnement.
– Seuil d’alerte : niveau de concentration de substances polluantes dans l’atmosphère au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine ou de dégradation de l’environnement à partir duquel des mesures d’urgences doivent être prises